FÊTEZ-VOUS LA BURNS NIGHT ?

Jan 24 2018

FÊTEZ-VOUS LA BURNS NIGHT ?

ET VOUS, FÊTEZ-VOUS LA BURNS NIGHT ?

La Burns night c’est ce jeudi 25 janvier.
Préparez-vous ! Au programme : écosse, whisky, haggis et poésie !

Très répandue en Ecosse, elle fait partie des fêtes immanquables dans ce pays mais n’est que très peu connu en France.
Aujourd’hui la FCI a décidé de tracer le portrait de cette tradition originale et festive !

QU’EST CE QUE LA BURNS NIGHT ?

Comme vous l’aurez remarqué son nom vient de l’anglais « Burn » qui signifie « brûler ». Traduit littéralement : la nuit brûlée. Mais Burns est surtout, et avant tout, le nom d’un grand poète écossais : Robert Burns. 
La Burns Night, fêtée chaque 25 janvier, correspond à l’anniversaire de naissance de ce célèbre auteur.
A cette date en mémoire de cet homme, sa vie et ses œuvres ; des milliers de personnes se rassemblent pour célébrer ce moment ! 

 

MAIS ALORS ; QUI EST ROBERT BURNS ?

robert-burnsRobert Burns, né le 25 janvier 1759 à Alloway au Sud Ouest de l’Ecosse (Ayrshire), est un peu le Shakespeare des Ecossais et le symbole de la culture dans son pays. Et pour cause, ces œuvres sont principalement écrites en scots.

A la fois homme des Lumières et précurseur du Romantisme, il défendait sa nation, sa langue et sa culture aux yeux du monde entier ! Certains de ces nombreux poèmes et chansons sont aujourd’hui encore très populaires et sont appris dès le plus jeune age à l’école.

Robert Burns décède à l’age de 37 ans en 1796 et il devient alors l’objet d’un véritable culte !
Cet auteur national était tellement connu et influant dans son pays que ses amis décidèrent de se réunir chaque année en sa mémoire lors d’un dîner. C’est ainsi qu’est née la tradition de la Burns Night.

 

COMMENT FÊTER LA BURNS NIGHT ?

Vous l’aurez compris, pour l’occasion on se retrouve autour d’un dîner. Mais pas n’importe quel dîner !

La tradition impose tout un protocole très précis à suivre :

  • Le rassemblement
    Tous les convives se retrouvent, l’hôte les accueille avec quelques mots, les invite à s’asseoir et tout le monde récite la « Selkirk Grace » (une prière, a dire avant de manger, attribuée à Robert Burns)
  • Un repas copieux
    Composé d’une entrée, d’un plat traditionnel (le haggis) servi sur un air de cornemuse et d’un dessert.
    Le haggis et Robert Burns sont étroitement liés depuis qu’il a écrit « Address to a Haggis ».
    Au moment où le plat est amené, l’ensemble des convives doivent alors réciter ce texte puis applaudir et trinquer.
  • L’hommage a Burns
    On prononce un discours de célébration en la mémoire de Robert Burns (« Immortal Memory ») ; dans lequel on rappelle ses principes ainsi que sa défense de la culture écossaise. On y récite aussi des poèmes de l’auteur.
    Ensuite, un toast drôle en l’honneur des dames est prononcé « Toast to the Lassies ». Puis, les dames répondent aux hommes en finesse avec la « Reply to the Toast to the Lassies ».
  • Une fin heureuse
    Pour clôturer la soirée, l’hôte remercie tout le monde et tous les convives chantent « Auld lang syne » (« Ce n’est qu’un au revoir mes frères ») et, main dans la main, donnent un spectacle de danse écossaise.

En résumé ; tout le long du repas est rempli de discours, de chants, de danses et de poèmes de Robert Burns.
Ce moment qui dure environ 2 heures doit être à la fois nostalgique, satirique, subtil, joyeux et rempli d’émotions pour honorer la mémoire de ce grand homme.

DE QUOI EST COMPOSE LE REPAS DE BURNS ?

En whiskyentrée, on sert souvent un « Cock-a-leekie » qui est une bouillon traditionnelle écossaise à base de poireaux et poulets. Vient ensuite le plat national écossais : le Haggis. C’est une panse de brebis farcie généralement accompagnée d’une purée de pomme de terre et de navets.
On termine avec un fromage comme du Caboc (fromage à partir de crème) ou un Lanarkshire blue (fromage de brebis) et en dessert un pudding Atholl Brose à base de Drambuie (une liqueur de whisky)

La FCI rend hommage a Robert Burns aujourd’hui car il était un fervent amateur et buveur de whiskies.
Tout le repas de Burns doit donc être accompagné de whisky single malt, avec en plus 3 whiskies différents : 1 pour l’hôte, 1 pour l’orateur et 1 pour le joueur de cornemuse.

 

ET SI VOUS ORGANISIEZ VOTRE PROPRE BURNS NIGHT ?

Cette tradition est peu connue mais est célébrée par l’ensemble des écossais pour commémorer Robert Burns.

Alors pourquoi ne pas organiser votre propre dîner de Burns ?
Vous l’aurez compris l’important est d’avoir un bon repas, de s’amuser et d’avoir des bons whiskies.

Si vous rajoutez un peu de votre touche personnel, Robert Burns ne devrait pas vous en vouloir, du moment que vous passez un bon moment !

Pour plus d’informations ➡ https://ebooks.visitscotland.com/burns-night-guide/

Poster une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre message