L'Europe des Cavistes

Oct 22 2019

L’Europe des Cavistes

L’Europe des Cavistes en marche…

Depuis notre dernière assemblée générale, nous établissons des liens forts avec nos confrères italiens : Vinarius (Association des Enoteche Italiennes : l’équivalent de la FCI) et AEPI (Association professionnelle des Enotecari Italiennes : les consultants spécialiste du vin).

Le but : élaborer une collaboration européenne des Cavistes !
Un soutien mutuel pour la défense, la protection et la reconnaissance de notre savoir-faire et notre profession !
Retour sur nos deux jours en Italie avec le SCP (Syndicat des Cavistes Professionnels) pour approfondir L’Europe des Cavistes.

RENDEZ-VOUS EN ITALIE

Nous étions invités, par Vinarius, les 14 & 15 octobre 2019 pour un stage de formation élaboré par le « Consorzio del vino Brunello di Montalcino » (l’équivalent d’un syndicat viticole français). L’ensemble des activités se sont donc déroulées au sein de cette appellation.

Nous avons été magnifiquement accueillis par le directeur du Consorzio du Brunello de Montalcino. Pour commencer, avec un dîner franco-italien en présence de confrères cavistes italiens et notamment de :
– Andréa Terraneo : Président Vinarius
– Francesco Bonfio : Président AEPI
– Yves Legrand Président d’Honneur & Nathalie Viet Directrice du SCP
– Jean Guizard – Président FCI

Au menu : gastronomie locale et dégustations de Rosso de Montalcino, Brunello de Montalcino et Moscadello de Montalcino, avec de magnifiques millésimes anciens.
Mais surtout, nous avons fait un premier gros travail d’approfondissement. Avec l’identification des associations de Cavistes dans toute l’Europe, pour pouvoir mener des actions communes pour l’Europe.

FORMATION A MONTALCINO

Pour notre première journée, nous avions rendez-vous au siège social du Consorzio du Brunello de Montalcino. Dans un ancien bâtiment situé en plein centre historique du magnifique village de Montalcino : véritable Saint-Emilion de Toscane !

Ce village médiéval fait partie de la riche et tourmentée histoire de la Toscane. Situe dans l’extrémité sud de sa région sur un éperon rocheux qui domine à 565 m d’altitude les collines environnantes. Son origine remonte à 814. Grâce à sa forteresse, il a su conserver une indépendance jusqu’à la fin du XIVè siècle. Date à laquelle il tombe sous l’influence de Sienne. Puis de Florence et des Médicis au XVIème siècle.

Le terroir de Montalcino offre des conditions optimales pour la production de vin de haute qualité. En effet, des découvertes archéologiques suggèrent que le vin y est élaboré depuis plus de deux mille ans. La présence de la vigne est attesté de manière certaine depuis le Moyen Age avec l’existence de vins reconnus pour leur qualité. La croissance du cépage Sangiovese intervient à partir de 1870. Puis le reconnaissance qualitative avec le Brunello débute à partir de 1950. Enfin, son appellation en DOC (équivalent de l’AOC française) est reconnue en 1967.

Au programme : une formation à l’histoire, la géologie, les terroirs d’origine volcanique… par le dr. Vagaggini avec l’ensemble des cavistes italiens présents. Nous avons ainsi découvert la complexité des sols de Montalcino. Mais aussi, le modèle très qualitatif des différents niveaux des appellations en DOC et DOCG : Brunello, Rosso, Moscadello… Suivi d’une dégustation très intéressante de 5 Brunello.

Brunello di Montalcino : l’histoire d’un grand vin

Le Brunello di Montalcino tire ses racines au XIXe siècle. A cette date, les agriculteurs locaux ont commencé à expérimenter un cépage autochtone dans le territoire environnant. Aujourd’hui, ce cépage est connu sous le nom de « Brunello » ou « Brunellino » qui est une variété du grand cépage toscan Sangiovese. Le vin délicieux produit à partir de ce fruit peut être vieilli pendant des années, augmentant ainsi sa valeur.

Au milieu du XXe siècle, avec l’introduction de l’appellation de qualité DOC, le Brunello di Montalcino est passé d’une délicatesse exquise connue de l’élite à un symbole international du meilleur vin italien ! En conséquence, de très grands vins vendus entre 30 et 60 € la bouteille.

Mais, avec seulement 250 producteurs sur 1.500 hectares, la petite quantité produite rend sa consommation réduite. Car 50% est consommé localement et 50% est exporté . 

Pour plus d’informations : https://www.consorziobrunellodimontalcino.it/

UN PROGRAMME RICHE

Pendant deux jours, nous sommes partis en stage de découverte dans le vignoble avec les cavistes italiens présents.
Retour, en photos et en commentaires, sur l’ensemble de nos visites :

Domaine Armilla : Bijou familial

D’abord, la visite du domaine Armilla, accueillis par la troisième génération de vignerons. Un petit bijoux familial au sud-ouest de Montalcino. Un domaine très qualitatif, d’une superficie de seulement 2,5 hectares qui exporte à 85%. Suivie d’une dégustation animée, par un jeune et talentueux vigneron passionné. Il élabore des grands vins dans sa propriété avec beaucoup d’émotions partagées par les dégustateurs.

En savoir plus : https://www.armillawine.com/en/

Domaine San Polo : Philosophie exemplaire

Puis, la découverte du domaine San Polo dans les hauteurs de l’appellation Montalcino au sud du village. Un domaine créé de toute pièce, il y a quelques années, par la famille Allegrini. Par ailleurs producteurs émérites d’Amarone de la Valpolicella au nord de l’Italie. Une philosophie exemplaire écologique et high-tech a été mise en place. Par exemple avec un chai enterré pour ne pas dénaturer le paysage. Une visite suivie d’un belle dégustation dans une salle avec une splendide vue panoramique sur le Monte Amiata. Ce volcan éteint des Apennins culmine à 1.738 m. Par conséquent, il contribue au microclimat de l’appellation Brunello.

En savoir plus : https://www.poggiosanpolo.com/en/home.php

Abbaye Sant’Antimo : typique de Montalcino

Ensuite, nous avons fait une petite halte nocturne à l’abbaye de Sant’Antimo. Une abbaye romane du 12ème siècle, située au creux d’un paysage typiquement toscan de collines plantées d’oliviers et de cyprès. Cette abbaye s’illustre aussi par l’appellation de vins DOC qui porte son nom.

Tenuta Di Sesta : Histoire et authenticité

Enfin, la visite de nuit de la Tenuta Di Sesta, nous sommes accueillis avec beaucoup d’authenticité par la famille Ciacci, une des plus anciennes familles de l’appellation Brunello di Montalcino. De la chaleur et une grande hospitalité pour parler de l’excellence de ce terroir de qualité.

Avec un dîner, sur place, en présence du président et du directeur du « Consorzio del vino Brunello di Montalcino » pour terminer nos réflexions pour notre future Europe des Cavistes. La visite a été couronnée par une incroyable verticale de Brunello di Montalcino avec notamment un millésime 1997, encore sur des notes de fraicheur. Ceci démontre la capacité de grande garde des vins de cette appellation.

En savoir plus : http://www.tenutadisesta.it/

Castello Banfi : Excellence et techno du vin

Pour finir, nous terminons le mardi notre découverte du vignoble de Montalcino par le Castello Banfi situé à l’extrême sud des vignobles de l’appellation. Aujourd’hui, leader et plus gros producteur de vin de ce territoire. Plus de 300 hectares avec un immense chai à la pointe de la technologie et un très beau château historique Poggio Alle Mura situé sur la colline qui surplombe les vignobles.

Un projet fou lancé, à la fin des années 70, par les frères John et Harry Mariani, une famille américaine visionnaire qui croit en l’avenir de cette toute jeune appellation et décide de construire un appareil industriel dernier cri permettant de produire d’emblée 1 million de cols. Pari gagné ! Aujourd’hui, 10 millions de bouteilles sont produites avec la technologie la plus moderne qui soit, dont 60% destinées au marché italien.

Banfi est la référence phare de l’appellation qui a fait décoller le Rosso di Montalcino et le Brunello di Montalcino et a ouvert les portes aux autres vignerons. Une qualité parfaite avec des gammes adaptées a tous les marchés : l’efficacité de l’industrie au service de la qualité du vin.

Pour plus d’info : https://castellobanfi.com/it/

CE N’EST QU’UN AU REVOIR…

A la fin des deux jours, nous avons tous reçu notre diplôme d’attestation de participation à ce stage de formation organisé par le Consorzio del vino Brunello di Montalcino.

Nous tenons à remercier encore une fois nos amis et confrères cavistes italiens pour leur accueil. Grazie mille particulier pour :
– Le Président Fabrizio Bindocci et son équipe du Consorzio del Vino Brunello di Montalcino pour la qualité de leur accueil
– Andrea Terraneo de Vinarius et Francesco Bonfio d’AEPI pour leur invitation
– Les vignerons, producteurs et cavistes italiens qui nous ont accueillis

Un très beau voyage en Italie où travail œnologique rime avec hospitalité et convivialité. Un stage de formation passionnant et professionnel. Une découverte enrichissante du territoire avec des visites passionnantes et variées. Mais surtout, une collaboration approfondie pour une Europe des Cavistes !

Prochain rendez-vous entre cavistes de tous pays à Wine Paris 2020, pour poursuivre ces relations fructueuses et mettre en place l’Europe des Cavistes !

Poster une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message